« Feel Good », le premier salon du bien-être, a lieu ce week-end à Anglet

« Feel Good », Le premier salon du bien-être, a lieu  samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre à Anglet. Il  se tiendra à l’Espace Océan à la Chambre d’Amour. Il est parrainé par Dimitri Yachvili, étoile du rugby français, et réalisé en partenariat avec l’association « du Flocon à la Vague ».

 

L’engouement et les besoins sont là. Le marché du bien-être est en plein essor, les salons se multiplient un peu partout en France,  la recherche d’un meilleur équilibre est devenu un principe de vie au quotidien. Après Marjolaine à Paris et Asphodèle à Pau, La Côte basque n’avait pas encore le sien. Dans une région ou qualité de vie rime avec multiplications des activités de bien-être, où beaucoup d’entre nous sont sensibilisés à la fois à la protection de l’environnement, et à l’envie de se faire du bien, on peut considérer que le Feel Good a toute sa place.

Amitié et philosophie

Une initiative portée par deux amies, Natatxa Rebeix (issue du design et de la mode) et Valérie Bourval ( chargée de production dans l’évènementiel)  toutes deux motivées par l’envie de partager leur philosophie et de réunir les  talents des exposants : « Pour nous, Anglet représente le bien-vivre,  et nous souhaitons concentrer toutes les énergies dans un même lieu, pour que le public trouve des idées  et concepts à vivre chez soi ;  la plupart des intervenants sont de la région » explique Valérie. « C’est aussi un salon éclectique, que nous souhaitons pérenniser dans le temps : pour aller bien, et aller mieux » ajoute Nataxa.

On pourra y tester de nombreuses activités , et pourquoi pas trouver sa voie, en pratiquant le yoga,  les massages, ou en méditant sur des chants tibétains. On pourra aussi tester des vélos électriques et différents véhicules hybrides. L’association « du Flocon à la Vague » proposera des ateliers pédagogiques sur le cycle de l’eau.

Valérie Bourval et Nataxa Rebeix

4 quartiers,  4 ambiances

Le salon sera divisé en quatre espaces thématiques : La salle des mots dédiée aux conférences, échanges et projections, le lab des exposants avec des démonstrations de cuisine, des ateliers pratiques ; la terrasse surplombant la salle accueillera les ateliers de yoga, de méditation et les  siestes musicales ;  le village, situé sur le parvis extérieur sera occupé par les foodtrucks, le bar à jus, et épicerie en vrac.

Mandala tibétain

Durant tout le week-end, un mandala sera réalisé par des moines tibétains vivant à Dharamssala en Inde du Nord. Le  mandala est une oeuvre d’art réalisée avec des sables colorés, et représente des divinités bouddhiques exprimant les qualités de l’esprit ( la compassion, le discernement, l’énergie, etc..). La construction d’un mandala est en elle-même une pratique spirituelle. A la fin du week-end,  le mandala sera versé en offrande dans l’océan, symbolisant le don et en même temps l’impermanence de toute chose.

Alors, faites-vous du bien, profitez de ce beau dernier weekend de septembre. L’accès est libre, toutes les conférences et ateliers proposés sont gratuits.

tout le Programme sur http://angletfeelgood.com/

Page facebook : https://www.facebook.com/Feelgood.Anglet/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

40 bougies pour Marciac, le festival de Jazz made in Sud-Ouest

Antoinette Paoli -envoyée spéciale à Marciac

Les nuits du Gers  résonnent jusqu’au  15 aôut  au son d’un Happy Birthday qui va swinger ! La grande famille du jazz se retrouve depuis 40 ans dans le pittoresque village de Marciac, situé au cœur de la campagne gersoise. Serait-ce l’âge de la maturité pour ce festival devenu une référence? Sans doute, car soutenu par un public fidèle depuis ses débuts, il accueille  les meilleurs artistes et les amateurs de tous styles, du bee bop au groove, et du blues au latin jazz.

Marciac peut être fier d’accueillir depuis 40 ans tous les plus grands noms du jazz sur la grande scène de l’Astrada, sans compter toutes les scènes ouvertes qui animent le village en journée pendant 15 jours, de fin juillet à la mi-août. www.jazzinmarciac.com invite, souvent en exclusivité, nombre de musiciens français et étrangers venus de plusieurs continents, et des stars internationales de l’envergure de Lionel Hampton, Dizzy Gillespie, Stan Getz, Oscar Peterson, le Modern Jazz Quartet, Stéphane Grappelli, Michel Petrucciani, Sonny Rollins, Gerry Mulligan, Ibrahim Maalouf, Herbie Hancock, Keith Jarrett ou encore Wynton Marsalis et Gregory Porter, pour ne citer que quelques noms parmi les plus prestigieux.

Les clés du succès

Mais Comment un petit village du sud-ouest est-il devenu en 40 ans la capitale du Jazz estival ? Une affaire de passionnés et de rencontres bien sûr, sans lesquels cet évènement n’aurait jamais pu avoir lieu. Les ingrédients du succès : la dimension humaine et l’engagement d’une commune, de l’équipe, organisateurs et bénévoles, et bien sûr la fidélité tissée au fil des ans avec les artistes et le public.

La scène jazz off sur la place du village
la scène off propose des concerts gratuits tous les jours. AP

Jazz à Marciac a été créé en 1978 à l’initiative d’une poignée d’amateurs, à la suite d’un concert de Bill Coleman. Consacré à l’origine au jazz traditionnel, le festival, créé par André Muller, se diversifie sous l’impulsion de Jean-Louis Guilhaumon, principal du Collège de Marciac, et devient en quelques années l’un des plus importants de France et d’Europe. Il accueille environ 200 000 visiteurs chaque année (225 000 en 2010) Depuis l’inauguration de la salle de l’Astrada en mai 2011, Jazz In Marciac propose également une saison culturelle en dehors des trois semaines de festival. Des masterclasses ont lieu pendant le festival.

Jazz, convivialité et gastronomie

Pendant le festival, la place principale qui a conservé ses arcades médiévales accueille en son centre le festival off (gratuit) sous une tente. Les concerts ont lieu le soir sous un chapiteau géant comptant entre 5000 et 6000 places. Et puis on y vient aussi pour allier les plaisirs, pour flâner, échanger, écouter et déguster, surtout dans une région comme le Gers, réputée pour sa cuisine généreuse de canards, foie gras et confits, mais aussi ses vins de Gascogne et Armagnac. De nombreux restaurants du village ou des tavernes installées dans des ruelles et lieux insolites pour l’occasion, proposent des repas accompagnés de musiciens. Des plaisirs chics et savoureux qui se marient fort bien !

george_benson
George Benson au programme des 40 ans

Programmation spéciale 40 ans : éclectique et généreuse

affiche JAZZ IN MARCIAC 2017

Norah Jones, vestale à la voix de guérisseuse qui revient au jazz, George Benson, scat et guitare à l’unisson, Herbie Hancock geek des claviers et porteur de 60 ans de jazz toutes tendances confondues. Au banc des fidèles, Roy Hargrove, narrateur si juste des formes héritées du bebop, Stanley Clarke, du haut de sa contrebasse virtuose et de sa basse hardiment slappée, Joshua Redman, qui cache derrière ses manières civiles un sens de la liberté et un engagement que n’aurait pas renié son père. La famille proche, bien sûr, réunie sous l’aile protectrice de Wynton Marsalis, dont chaque contribution à Marciac vaut acte notarié. Les cousins latins viendront aussi, apportant leurs danses, leur afro- cubanisme sans quoi le festival renoncerait à sa part exotique et bigarrée : Chucho Valdès et Roberto Fonseca y sont chez eux. Citons également Manu Dibango et son groove inimitable.  Et deux grands virtuoses de l’harmonica blues, Jean-Jacques Milteau en duo avec Eric Bibb, et le Landais Nico Wayne Toussaint Big Band.

crédit Photo  : scène ouverte A.Paoli et artistes DR festival

Marciac en Occitanie se situe à 130km de Toulouse, 200km de Bordeaux et 170km de Bayonne.

Renseignements : www.jazzinmarciac.com Pour billetterie : Fnac, carrefour, et sur place.

Office de Tourisme de Marciac : http://www.marciactourisme.com/

Hébergement au camping, chez l’habitant, ou en gîtes.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Paris sera en mode basque du 16 au 18 mars

Habituellement ce sont des Parisiens émerveillés que l’on croise aux quatre coins du Pays basque, profitant des paysages et de la culture basque. En mars la tendance va s’inverser le temps d’un week-end printanier, puisque c’est le Pays basque qui rendra visite aux Parisiens, Place d’Italie, à la Mairie du 13 ème arrondissement.

Près de 950 m2 aux couleurs du Pays basque pour célébrer toutes les facettes de la région, et son « way of life », pour les faire (re)découvrir au grand public.

4 atouts – 90 entreprises

Cet évènement est organisé par Atlantica Communication, et l’agence évènementielle Pop Up. Le CDT 64 (Comité Départemental du Tourisme Béarn Pays basque) s’est associé pour piloter le volet tourisme. Tous ont souhaité valoriser les forces vives locales, dans les secteurs de la culture, de l’économie, du tourisme et de la gastronomie. Pas moins de 90 partenaires se sont mobilisés pour l’opération, dont la Maison Petricorena, www.petricorena.com, cliente d’Apress Communication! A noter la présence de grandes entreprises comme Quiksilver, Onetik, Lauak, Olano, 64 et Jean-Vier.

Vers un modèle basque ?

 Le Pays basque « regorge d’entreprises dynamiques et créatives » comme le souligne l’organisateur Bertrand Hiribarren, d’Atlantica Communication. « Il faut valoriser nos atouts à l’extérieur, autrement que par la carte postale. Certes la région est magnifique sous beaucoup d’aspects, et riche de traditions, mais il n’y a pas que ça. De nombreuses entreprises, et start-up innovantes sont ancrées ici, notamment dans le numérique, l’industrie du surf et la jeune création artistique ».

l’Entreprise de cidre basque « Kupela » (le tonneau en euskara) présentera son concept de cidre revisité : « Le cidre est la boisson traditionnelle du Pays basque ; nous avons crée un nouveau goût, plus rond et plus accessible, » explique son tout jeune créateur Xalbat Seosse. « C’est une belle opportunité d’être à Paris pour gagner en notoriété ». www.kupela.fr

Cidre-basque-Kupela

De la fête, de la culture, et des bons plats !

Côté tourisme, on y retrouvera tous les OT du département pour préparer ses prochaines vacances, avec des bons plans, des festivals et des idées week-ends. Côté création, une vingtaine d’artisans issus de la mode, du design et du sport présenteront leurs marques.

Coté miam-miam, la cuisine basque ne dérogera pas à sa réputation, avec des ateliers culinaires par La Maison Petricorena, les chocolats Puyodebats, et le « concours des Chefs » pour faire vibrer les papilles. Parmi eux, des chefs renommés : Christian Etchebest, Sébastien Gravé et Lionel Ellisalde. De nombreuses animations et ateliers gratuits permettront de découvrir la pelote, le surf , le golf , la culture basque, etc..

On pourra même se balader dans Paris à pied ou à vélo électrique avec le spécialiste de la randonnée Terres d’Aventures, à la découverte de la culture basque dans la capitale (vendredi et samedi). Le Pays basque n’étant rien sans la musique, plusieurs groupes viendront animer gratuitement les soirées, avec des sonorités folks, rocks et des chants basques. Aupa !

Le jeudi 16 sera consacré à une journée plus studieuse avec les acteurs de l’économie. Un workshop presse aura lieu de 14 à 17h. L’inauguration officielle est prévue le jeudi soir à 19H30.

Tout le programme est à retrouver sur la page Facebook de l’événement Paris en mode basque et sur http://pays-basque.tourisme64.com

Paris en mode Basque : Mairie du 13 e ; Metro Place d’Italie-lignes 5, 6 et 7.

Banniere_580x460px

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Belle progression pour l’aéroport « Biarritz Pays basque »

L’Aéroport de la Côte basque «  Biarritz Pays basque » vient de présenter son bilan de l’année 2016 à l’occasion des vœux de janvier en présence du maire de Biarritz Michel Veunac et Didier Riché, directeur de l’aéroport.

Après deux années difficiles, l’aéroport enregistre une progression de quasiment 10% l’an passé, avec 1 135 482 mouvements de voyageurs (+9,20%), dont 862 355 voyageurs nationaux (+6,12%) avec + de 700 000 sur Paris et 272 451 voyageurs internationaux (+20,15%) et + de 130 000 sur Londres. Avec ses 22 liaisons et 13 compagnies aériennes, Biarritz Pays Basque se situe à la 15 ème place des aéroports hexagonaux.

2016 a été marqué par le retour d’Air France avec une liaison quotidienne vers Paris CDG, toute l’année 7/7. Iberia Air Nostrum relie désormais Madrid à l’année 6 jours sur 7.

Londres Heathrow est accessible avec British Airways de mai à septembre ( Mercredi, dimanche) et Southampton avec Flybe de Juillet à Septembre 3/7 ( mardi, jeudi, et dimanche).

 Aérogare

Les nouveautés saisonnières en 2017

Trois nouvelles liaisons d’Easyjet arrivent dans le ciel biarrot, Bâle-Mulhouse et Luton, à partir de juin, et London Gatwick à compter de mai, et ce jusqu’en septembre.

Une petite réduction de voilure est à noter pour le vol vers Marseille avec Hop, et le Londres-Heathrow avec British Airways qui passe à 1 vol/semaine, d’avril à spetembre.

Et toujours en 2017 :

Genève est desservie par 3 compagnies, Ethiad regional, Hop et Swiss, idéal pour des correspondances européennes et plus lointaines ; Idem pour le Biarritz – Helsinki avec Finnair, un hub bien pratique pour voler vers l’Asie-Pacifique, la Chine et les Etats-Unis.

La Scandinavie est toujours présente avec les liaisons de SAS de Copenhague et Stockholm, de juin à septembre). Et Dublin est toujours à 2 heures de vol avec Ryan Air de fin mars à fin octobre.

 Une vision à long terme

Coté infrastructures, des nouveautés ont vu le jour en 2016, telles que le nouveau site internet de l’aéroport. l’Aérogare est équipé d’un nouveau bar restaurant, design et convivial, ainsi que l’extension de la salle d’embarquement.

Pour continuer sur cette belle lancée, 2017 sera l’année de nouveaux chantiers, avec un plan d’ investissement pour les 10 ans à venir de 43 M €, accès principalement sur la capacité d’accueil, la sécurité et le confort des usagers. l’Agrandissement du parking grand public sera amorcé dés le mois de mars, mais aussi la rénovation des parkings avions et d’un taxiway. 2019 marquera un cap important avec la rénovation des pistes.

Accueil

WP_20160329_13_05_42_Pro

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Un vrai réseau, des vraies bonnes copines !

Connaissez-vous le réseau des « bonnes copines »?

Présent sur tout le territoire, ce réseau très actif et dynamique a tendance à se développer un peu partout.

Chez nous au Pays basque et dans le département 64, plus de 200 femmes d’horizons très divers ont adhéré au réseau via la page facebook, et grâce au site où l’on peut découvrir ce réseau d’entraide collaboratif, basé sur l’échange, la convivialité, l’écoute, l’éclosion d’idées et de créativité, et c’est pour ça que je le like! ..pardon, que je l’aime!

https://www.facebook.com/groups/230222954035793/?fref=ts

Chacune peut organiser un évènement, un afterwork…On se retrouve soit chez une bonne copine, dans un café, une entreprise, un resto, et c’est parti!

On s’est retrouvé en petit comité le 29 novembre, à la pépinière d’entreprises Lanazia à Ascain. http://www.bayonne.cci.fr/

C’est Sylvia Riou Avalos gérante de l’agence de voyages Anapia Voyages qui nous a concocté cette dernière soirée de l’année, car elle vient d’intégrer la pépinière, bravo Sylvia! Au menu, discussions sur les parcours et projets de chacune, les recherches de coup de pouce et d’emploi,  des pizzas et du rosé pamplemousse!

Légende photo :  Jone à droite, ingénieur Btp, Pascale au premier plan et dents blanches : travaille à la concession Honda de Bayonne ; derrière Pascale, Sandrine artiste-peintre et énergéticienne, Sylvia, agent de voyages sur mesures-agence Anapia Voyages, et votre narratrice , derrière Jone.  Manquent Anne et Severine , agence RP Direct.

A très vite les filles!

La der' de l'année 2016, en petit comité bien sympa à Ascain
La der’ de l’année 2016, en petit comité bien sympa à Ascain

Le slogan du réseau : « Trouve sur notre plateforme tout ce qu’il te faut pour réaliser tes projets pro comme perso… L’esprit “Mes Bonnes Copines” en plus !  http://www.mesbonnescopines.com/

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer